Gite et chambres d’Hôtes "Domaine du mont Roulet" – Normandie

Un peu d’histoire 

Créée en 1870, sur le Port de Goury La station de sauvetage en mer est localisée  à Auderville, à la pointe de la Hague.C’est en février 1871 que sa première intervention fut effectuée afin de secourir « La Sèvre » un transporteur de troupes.

En 1908, une cale de lancement est fabriquée afin de favoriser le lancement à marée basse des canots de sauvetage. À cette époque ils étaient  tirés à bras d’homme sur un chariot.

C’est l’office de tourisme actuel situé sur le port qui servait (en 1928) d’abri aux quatre canots à ramesBien plus tard, le commandant Chollet, a comme projet, de construire le bâtiment octogonal permettant d’abriter le canot de la SNSM. Cet abri construit en 1928, est doté d’une plaque tournante permettant, par rotation de diriger le bateau sur un des deux chemins de rails menant à la mer (un chemin lorsque la marée est basse et le deuxième pour marée haute).

Canots de sauvetage :

 Le Mona Rigolet

 Le Mona Rigolet actuellement en service a été financé à hauteur d’un tiers par Daniel Rigolet (Inventeur de combinaison de survie pour les marins).

Canot de tout temps type CTT SNS067, d’une longueur de 17.6m, 4.4m de large avec comme motorisation deux fois 400Cv peut atteindre une vitesse de 20 nœuds, Ce bateau est doté d’une force de traction qui lui permet de remorquer la quasi-totalité des navires de plaisance et de pêche naviguant dans la Hague. Il est équipé d’une pharmacie, d’équipements de plongée, et de l’accastillage nécessaire afin de pallier aux voies d’eau.

Opérationnel toute l’année, de tout temps et de toutes eaux il est à la disposition du CROSS de Jobourg (Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage de la Hague).

Le Mona Rigolet  tient son nom en hommage à l’épouse de Mr Rigolet.

  Semi-rigide SNS506

Bateau permettant de venir au secours en zone de littoral, front de mer, pieds de falaises et autres endroits difficiles d’accès avec le Mona Rigolet. Semi-rigide de 5m de long avec motorisation hors-bord de 75Cv.

 L’équipage

La SNSM de Goury, est son équipage, 14 hommes bénévoles devant habités à maximum 10 kms de la station, disponibles en permanence, exerçants des métiers en entreprises privés, fonctionnaires ou pompiers. Motivés par la seule volonté de sauver des vies en milieu maritime, ces héros de la mer interviennent suite à déclenchement sur appel téléphonique du CROSS de Jobourg, ont 10 minutes pour rejoindre l’embarquement et mettent approximativement 5 minutes à mettre le canot Mona Rigolet à l’eau et de naviguer vers le lieu d’intervention en restant en contact avec le CROSS.

Le président de la SNSM est Mr Leparmentier Rémi et son équipage de 14 sauveteurs avec comme patron de canot Yoann Sanson et 2 patrons suppléants Jérôme Leboulanger et Jacques Leparmentier.

Fréquence d’intervention

Les sauveteurs de la SNSM de Goury, effectue en moyenne une trentaine d’interventions chaque année, le temps moyen de celles-ci est estimé à 5h30 mais peut parfois déborder dans les cas extrêmes à plus de 24 heures.

La fréquence des sorties de sauvetage est de 70% pour la plaisance, 15% pour les navires de pêche est de 15% pour les activités de loisirs en eaux proche.

 Financement de la station SNSM de Goury

Le Budget permettant au fonctionnement de la station SNSM est de 65 000 € chaque année dont 25 000 € servent à entreprendre le financement d’un nouveau canot (prévu d’ici 2 ans).

Cette station doit s’autofinancer, grâce au soutien des collectivités locales, de dons individuels, et également par le biais d’entreprises privées.

Partager cet article